Bienvenue au Pays de l'Argile...

 

... notre terre originaire

Argilly Fiole d'argile découverte dans l'une des 266 tombes de la grande nécropole mérovingienne - Conservée au musée de Nuits St Georges

A l'époque gallo-romaine, une petite bourgade s'était développée en lisière de la forêt de Cîteaux. 
Il faut croire que l'on voyait dans la terre, gorgée d’argile, le caractère emblématique du lieu. Car le village fut tour à tour connu sous les noms d’Arziliacum ou d’Argeliacum ou encore d’Argileum,...  dérivés du latin "argillia", l'argile.



Après ces déclinaisons, qui avaient toutes conservé leur symbolique commune, un toponyme, apparu au XIII° siècle, finit par éclipser tous les autres: la tradition avait définitivement retenu "Argilly".


La fortune voulut qu’au Moyen Age, cette argile fit aussi le renom du village. Car dans la grande tuilerie de la rue chaude, on produisait des tuiles et des pavés émaillés, particulièrement remarquables.
En fournissant les Ducs et les châtelains locaux, Argilly contribua au prestige de la Bourgogne.

Argilly, terre de pâturages


Terre d’artisans
, cette glaise généreuse fut aussi la terre des paysans.

Et aujourd’hui encore, champs et pâtures, loin de dessiner une vague toile de fond, constituent au même titre que la forêt, les traits saillants de la commune.

 

Argilly - La terre, emblème du village

 

 Dernière mise à jour: 3/6/2016