Une charlotte primée au concours Lépine

Médaille de bronze pour Halt-Insect
l'invention  d'une Argillienne, Katie Dos Santos
   

    
Quel est le point commun entre le stylo bille, le lavabo à hauteur modulable, le jeu des 1000 Bornes et les verres de contact? Aucun, si ce n’est que leurs inventions ont été primées au concours Lépine.

Concours Lépine: Diplôme de Katie Dos Santos (médaille de bronze)Depuis 1901, ce fameux concours est ouvert aux inventeurs en tout genre. Il a pour but de récompenser des trouvailles originales, les plus ludiques mais aussi celles qui facilitent notre quotidien, celles qui sauvent des vies ou celles qui optimisent l’univers connecté,...   
Toutes les inventions présentées au concours ne sont pas retenues. Le jury ne choisit que les plus intéressantes, les plus utiles et les plus viables, parmi celles qui respectent déjà les conditions suivantes:
- les inventeurs doivent détenir un brevet, délivré par l’INPI (l'Institut national de la propriété industrielle). Ce titre reconnaît le caractère innovant de l’invention, la protège contre les contrefaçons, et accorde à son auteur un monopole d’exploitation pendant 20 ans.
- l'invention doit être matérialisée par un prototype.
- son créateur s’engage à l’exposer à la Foire de Paris, en louant l’un des stands réservés au Concours Lépine.

 

    A Argilly, des questions trottaient dans la tête de Katie Dos Santos. Travaillant dans le secteur des déchets, elle se demandait comment éviter les inconvénients du stockage des ordures ménagères. Un problème accentué par la généralisation de la « redevance incitative », qui porte à 3 semaines le rythme moyen des enlèvements, selon une étude nationale.

Il faut savoir qu’une mouche peut pondre une centaine d’œufs en une seule fois (soit 500 à 1000 au cours de sa vie qui dure de 2 à 4 semaines). Il suffit d’une seule journée pour que les asticots apparaissent. Ce à quoi il faut rajouter le cycle des guêpes, des moucherons, des moustiques, … tous ces insectes dont nos déchets activent la prolifération

La contamination des bacs par des larves d’insectes pose à la fois des questions de salubrité (le développement des asticots, des mauvaises odeurs,…) et de santé publique (la multiplication des insectes est source de maladies comme la salmonelle, les vers parasitaires, le choléra, le chikungunya….). En outre, les conditions de travail des professionnels de l’enlèvement ou du tri des déchets s’en trouvent particulièrement dégradées. Et que dire des effets sur l’environnement: nous traitons la destruction des équilibres animaliers par l’usage d’insecticides… Si ces problèmes touchent tous les pays tempérés, ils concernent aussi les pays chauds

Un jour, l’idée d’une enveloppe de bac à ordures a germé dans la tête de Katie.
Après de multiples prototypes et quelques tentatives manquées (elle raconte avec humour comment le manque d’aération a déformé ses contenants-tests), elle a fini par mettre au point la solution idéale : une charlotte en textile qui ne laisse passer aucun insecte, pas même un moucheron.
Une protection toute simple à utiliser, lavable et imputrescible, mais totalement écologique : recyclable, elle ne crée pas de déchets et rend tout insecticide inutile.
 

Katie Dos Santos présnte Halt-Insect sur son stand du concours LépineKatie a baptisé son invention Halt-Insect. Elle a déposé un brevet en 2016 et présenté son invention au Concours Lépine 2017.
Sélectionnée dans la catégorie « Nature & Art de Vivre », sa charlotte a été couronnée par une médaille de bronze.
Elle a également reçu le prix d’Innovate Product Design (une entreprise internationale qui conseille et accompagne les inventeurs jusqu’au succès de leur entreprise).

    Maintenant, il reste à lancer la fabrication des charlottes, à les adapter à d’autres applications (les réservoirs d’eau, les cuves à vin, les silos agricoles,...) et à les diffuser, dans le monde entier. Mais Katie parle déjà d’une belle aventure qui a soudé autour d’elle les plus sceptiques, comme les convaincus de la première heure qui lui ont apporté une aide précieuse.

Nous adressons à Katie Dos Santos nos plus vives félicitations. Nous lui souhaitons de réunir prochainement les conditions nécessaires à l’envergure de son projet, et de le mener à bien, dans l’intérêt de la planète et de ses habitants ! 

Pour en savoir plus : www.halt-insect.com

Haut de page

 

 Dernière mise à jour:5/02/2019