Le Meix de Chène

 

 La ferme de bonheur

Argilly Sylviane et Maurice Millot© Bien public 14 août 2019

Sylviane et Maurice ont partagé soixante années d'amour. Y avait-il terreau plus fertile pour semer autour d'eux des pépites de joie ? Tout d’abord, ils ont fondé une belle famille : quatre enfants et six petits enfants sont venus couronner leur bonheur. Et puis, ils ont fait vivre l’entreprise familiale, un élevage laitier dont l’origine se perd dans la mémoire argillienne : une vraie gageure, à l’ère d’une « crise » agricole devenue persistante !
Quand a sonné l’heure de leur retraite, Gérard, épaulé par Florence son épouse, a poursuivi l’œuvre de ses parents. Leurs ravissantes petites filles, Justine, Laurette et puis Alice, ont grandi à la ferme, au contact des Simmental.

La Simmental française

Selon une rumeur farouchement entretenue en Bourgogne, cette race bovine, originaire du canton de Berne - Suisse, serait arrivée dans le Chatillonnais, avant de se développer en Franche Comté et dans le Massif central. Quoiqu’il en soit, la Côte d’Or est aujourd’hui le département de France qui rassemble le plus grand cheptel de Simmental française.  
Reliée à la grande famille des Pie rouge des montagnes, cette laitière se distingue par une robe blonde, sa tête, son ventre et ses pattes étant généralement de couleur blanche. Son lait crémeux, particulièrement riche en matières grasses, entre dans le cahier des charges de fromages AOC comme l’Époisses, le Comté, le Mont d’or, le Cantal ou le Laguiole… En outre, ces bêtes bien musclées fournissent une viande de qualité, ce qui les classe dans la catégorie des races mixtes.

Haut de page

Une passion héréditaire

A la « ferme Millot » comme on dit par ici, des liens très forts se sont tissés, au fil des ans, entre les petites et les animaux. Peu à peu, Gérard a laissé ses filles soigner les bêtes, s’investir et prendre des responsabilités. Dès 2014, les adolescentes, poussées par leur passion, ont décidé de mettre en valeur la Simmental française au Salon de l’Agriculture de Paris.  
En 2018, elles ont porté très haut les couleurs du Meix de Chêne : alors que 17 élevages de Simmental participaient au concours de Paris, c’est Daphnée, soignée et présentée par Laurette, que le jury a sacré Championne adulte.
L’année suivante,  Daphnée, représentée au concours, en était la doyenne. Et fait exceptionnel, malgré son âge vénérable (11 ans), elle s’est fièrement distinguée, pour la seconde fois.
Mais qu’on ne s’y trompe pas : préparer une vache à un concours agricole n’est pas une mince affaire. Il faut, jour après jour, gagner sa confiance. L’animal doit pouvoir tolérer sereinement l’aventure, se laisser mener en corde, se tenir dignement devant le jury, supporter la musique, le bruit,… Le jeune meneur doit quant à lui apprendre l’art du clippage, autrement dit une tonte savante et les soins qui mettent en beauté les lignes de l’animal. Il doit savoir comment le préserver du stress, le nourrir en vue d’une lactation optimale,… Etre sélectionné pour participer au plus prestigieux concours français, et puis le remporter, est le signe d’un solide savoir-faire.

 

 Daphnée et Laurette au concours agricole de Paris. De la passion et du savoir-faire
© SIA Paris – 2018

 L'agriculture de demain

Justine et Laurette, désormais en âge de poursuivre leurs études supérieures, restent tout naturellement fidèles au monde agricole : l’une se forme en gestion des exploitations, l’autre se consacre à la production animale.
Elles défendent avec enthousiasme l’éthique des éleveurs responsables, soucieux du bien-être de l’animal et fiers de la qualité des produits français.
Elles prouvent aussi que le monde agricole est à l’image de toute la société, qu’il en épouse les mouvements, et que les femmes y ont une vraie place.

Elles nous rappellent surtout que l’agriculture contribue de manière essentielle à la survie de l’humanité, et que malgré les perturbations qui affectent ce secteur, toute une jeunesse est prête à s’investir pour un avenir meilleur.

 Haut de page

 

Dernière mise à jour: le 29 août 2019